DJIBO LEYTI KA, L’HOMME AU QUOTIDIEN

« Autant on ne peut construire des cathédrales sur du sable, autant on ne peut construire une œuvre politique pérenne si elle repose sur des convictions floues, sur le reniement des valeurs auxquelles s’identifie le plus grand nombre,