13 morts lors des émeutes de mars 2021 : Yankhoba Diattara accuse Ousmane Sonko

0
Alors que les Sénégalais continuent de réclamer justice pour la mort de 13 jeunes lors des événements sanglants du mois de mars 2021 au Sénégal, le ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications accuse le leader de Pastef Ousmane Sonko.
«Je pense que le principal responsable, c’est Ousmane Sonko. Sa responsabilité est établie et c’est clair. Naturellement, nous laissons à la justice le soin de faire son travail », a déclaré,  ce dimanche, Yankhoba Diattara.
Sur les ondes de la Rfm, le responsable du parti Rewmi ajoute : « Je pense que, moralement, Ousmane Sonko devrait être mal à l’aise. Il devrait être affecté parce que c’est lui qui a appelé à un combat, alors que nous tous, au quotidien, nos affaires privées sont gérées de manière privée.»
Ces manifestations de mars 2021 sont survenues à la suite de l’arrestation, le 3 mars de la même année, du député Ousmane Sonko, accusé de «viols et menaces de mort» par Adji Sarr, une jeune employée d’un salon de message.
Ses soutiens, quant à eux, dénoncent une «tentative de liquidation politique» de la part du régime de Macky Sall.

Leave A Reply

Your email address will not be published.