Ranerou : Amadou Dawa demissione de la mairie et s’installe au département.

0

Amadou Dawa Diallo n’aura été le maire de Ranerou ferloo que le temps d’une journée puisqu’il demissionna aussitôt après son installation pour encore plus grand. Il préside désormais officiellement aux destinées du conseil départemental de Ranerou ferloo avec l’ambitieuse mission d’aider les déshéritées collectivités a faire peau neuve.

Le département qui fait 30 fois la région de Dakar en termes de superficie, a un nouveau président. Il se nomme Amadou Dawa Diallo, il est de la mouvance présidentielle et il revendique clairement son ancrage au BBY. Détrôner Aliou Dembourou Sow n’était guère une entreprise aisée et pourtant il l’a réussie.

Lors de la cérémonie d’installation présidée par le préfet Ranerou Khadim Hanne, Amadou Dawa Diallo affichait une mine des grands soirs dans un grand boubou blanc immaculé. L’alignement des planètes, signe du destin, était fort perceptible dans le déroulé de la séance d’installation. Ainsi, après avoir étrenné son titre de maire, Amadou Dawa savoure ses nouvelles responsabilités à la tête du département. Dans la foulée,
Le bureau du Conseil départemental a également été installé avec un respect strict de la parité telle que édictée par les textes : une vice-présidente, un vice-président et une secrétaire élue composent le bureau.

Le préfet de Ranérou Khadim Hanne a salué la bonne tenue des élections à l’issue desquelles, Amadou Diallo et son équipe ont été portés à la tête des municipalités et du Conseil départemental de Ranérou. « À l’issue des élections, il a été dénombré un fort taux de participation de 72,23% au niveau de la commune de Ranérou», s’est félicité l’autorité administrative. D’ailleurs, dans certains bureaux de vote, les populations ont voté jusqu’à minuit. « Une expression de la démocratie rendue possible grâce à l’administration», a salué pour sa part, M. Diallo.

Selon le préfet, cet engouement des populations dans le choix de leurs élus témoigne à suffisance de leur préoccupation quant à la gestion saine et vertueuse des affaires de leur localité, mais aussi et surtout, de leur aspiration à un mieux-être.
Il a beaucoup de chantiers devant lui pour optimiser le potentiel de la zone sylvo-pastorale. Pour engager la bataille du développement, le président du Conseil départemental a exprimé sa volonté d’insuffler à Ranérou-Ferlo une nouvelle dynamique de changement. Dans son discours teinté d’émotion, de rigueur et de vérité, Amadou Dawa Diallo a rappelé à ses collaborateurs l’immense espoir de toute la population de Ranérou qu’ils portent désormais sur leurs épaules. Devant les conseillers élus de la liste majoritaire comme ceux de la liste proportionnelle du camp adverse, Amadou Dawa Diallo, par ailleurs secrétaire général du Parti de la Réforme, annonce une gouvernance vertueuse avec une reddition des comptes. Le défi, selon lui, sera d’offrir de meilleures conditions de vie aux administrés.

Ainsi, il a décliné sa feuille de route qui s’articule autour d’un programme axé sur la proximité, la disponibilité, l’ouverture, l’échange et le partage pour la prise en charge des préoccupations des populations. La priorité sera donnée à la santé avec la dotation des véhicules ambulances pour l’évacuation en urgence des malades et le relèvement du plateau médical. Il a également évoqué l’éducation, notamment de vastes chantiers dans ce secteur en collaboration avec les autorités compétentes pour résorber le gap de déficit en tables-bancs dans les écoles, l’éradication des abris provisoires. Mais aussi et surtout la création d’emplois pour les jeunes et des espaces verts et de loisirs pour offrir aux populations un meilleur cadre de vie et améliorer leurs conditions d’existence. Sans oublier les événements religieux pour lesquels le conseil va apporter un appui considérable pour leur bon déroulement.

Leave A Reply

Your email address will not be published.