Grève des enseignants : Macky change de discours

0
Le chef de l’Etat semble évoluer dans sa position au vu de la détermination des enseignants à aller jusqu’au bout. En conseil des ministres, ce mercredi 9 février 2022, Macky Sall demande à son gouvernement « l’accentuation des efforts de l’Etat afin d’assurer le déroulement normal de l’année scolaire, en relation avec les syndicats d’enseignants, en vue d’une finalisation, dans les meilleurs délais, du processus de concertation visant la prise en charge, dans le consensus, des points d’accords selon les modalités pratiques et un agenda d’application précis ». Autrement dit, Macky Sall demande, en plus d’un dialogue, une prise en charge des accords avec des modalités et un agenda.  
 
Un discours différent de celui qu’il a tenu une semaine plus tôt. En effet, en conseil des ministres du mercredi 2 février, Macky Sall demandait au gouvernement, aux enseignants, parents et autres d’assurer chacun ses responsabilités respectives. Mais il demandait surtout à son gouvernement de faire du bruit sur les acquis à la place du respect des accords.
 
C’est ainsi que le chef de l’Etat invitait son équipe « à communiquer au public, à travers un Mémorandum exhaustif, sur les acquis, réalisations et avancées sociales notables, accomplis ces dix (10) dernières années en matière d’éducation et de formation, notamment en ce qui concerne la revalorisation de la fonction enseignante ».

Leave A Reply

Your email address will not be published.