Amadou Ba voit Macky…des ministres complotent déjà pour le descendre

0

Visiblement le président de la république aurait jeté son dévolu sur l’ancien ministre des finances et des Affaires Etrangères, Amadou Ba, pour conduire la liste de la coalition Benno Bokk Yaakaar aux locales à Dakar…mais des voix discordantes se font entendre au sein de l’Alliance Pour La République (APR) pour mettre du sable dans le couscous du président. Et ce sont de grands responsables du parti présidentiel qui ne veulent en aucun cas voir le sacre du « banni » Amadou Ba à la tête de la mairie de la capitale…au détriment des ministres APR de ladite ville.

Depuis que l’ancien ministre a été aperçu aux côtés du Chef de l’état lors d’une présentation de condoléances de la république aux familles religieuses de Yoff et de Thiénaba, certains ministres ont affiché leur mécontentement et se sont empressés de rendre publique leur candidature à la mairie de la capitale. Et hier, quand la presse a annoncé la présence de l’ancien ministre, Amadou Ba, dans la délégation du président pour l’expo universelle de Dubaï, des responsables de l’APR ont déduit que le choix du président pour la mairie de la capitale, était établi…

Selon nos sources, toute la journée du lundi, profitant de l’absence du président, des responsables de l’APR ont organisé des réunions pour statuer sur le probable « choix » d’Amadou Ba par le président de la Coalition Benno Bokk Yaakaar. Des réunions qui à première vue sont bénignes. Mais les mécontentements affichés par les militants ont pris le dessus sur cette réunion secrète aux parcelles Assainies…Nos sources sont formelles sur la menace de vote sanction brandie par l’un des responsables.

Et ce grand responsable du parti présidentiel n’est pas le seul. Un membre du gouvernement qui a affiché son ambition de briguer la mairie de la capitale « refuse » de jouer au militant discipliné. Et selon notre source, ce grand patron de l’Alliance Pour la République a décidé, au cas où Amadou Ba serait choisi par le président du parti, il partirait aux élections avec sa propre bannière…Tout comme l’a fait le ministre chef de cabinet du Président, Mame Mbaye Niang.

Et ce qui se trame pourrait mettre l’ancien ministre Amadou Ba en difficulté lors des élections du dimanche 23 janvier 2022. En plus des votes sanctions, ces comploteurs sont prêts pour défier la liste de la coalition Benno Bokk Yaakaar pour la mairie de Dakar. Leur cible n’est certes pas le président mais Amadou Ba car la consécration de ce dernier serait leur perte. Ils ont tant œuvré pour l’élimination politique de ce dernier qui a été touché mais sans couler.

Le retour de l’ancien ministre Amadou Ba dans l’entourage immédiat du président de la République répond à un impératif qui est de gagner la capitale. L’ancien ministre fait office de favori devant Barthélémy Dias, Mame Mbaye Niang et Abdoulaye Diouf Sarr qui ont déjà déclaré leur candidature. Amadou Ba a déjà conduit victorieusement les listes de la coalition Benno Bokk Yaakaar à Dakar lors des Législatives et de la présidentielle. Et aujourd’hui ce retour de l’enfant prodige de Dakar n’est pas du goût de plusieurs responsables qui l’avaient érigé en « rival » de Macky Sall…

La Rédaction de xibaaru

Leave A Reply

Your email address will not be published.