Sonko sur les affrontements de Ziguinchor : « je rappelle à Macky Sall que son pouvoir est fini »

0

Relativement aux affrontements qui ont opposé  des militants du Pastef et  des apéristes proches de Doudou Kâ hier à Ziguinchor et qui ont fait des blessés de part et d’autre, Ousmane Sonko le leader de Pastef les Patriotes a tenu une conférence de presse au siège de son parti pour éclairer l’opinion publique Sénégalaise. Affirmant ne pas boxer dans le même office que responsables apèriste de Ziguinchor, il a préféré s’adresser directement au Chef de l’Etat Macky Sall pour qui il indique que  son pouvoir est terminé, que c’est une question de jours !

Sans porter de gants,le leader de Pastef les Patriotes Ousmane Sonko s’est aujourd’hui lâché comme il ne l’a jamais fait en ce qui concerne les affrontements qui ont eu lieu hier à Ziguinchor entre ses militants et des apèristes proches de Doudou Kâ.

Et pour mieux camper son sujet, il  rappelle que le Président Abdou Diouf avait des bisbilles avec l’opposant d’alors Abdoulaye Wade qu’il avait fini par mener en prison mais à chaque fois que les élections approchaient, il le libérait afin que ce dernier puisse se présenter.

Idem  entre le Président Wade et idrissa Seck. Mais il affirme Que le Président macky Sall est le seul Président de ce pays qui a osé écarter  les candidats les plus en vue en 2019.Et que tout le monde l’a laissé faire.Ça ne reproduira plus jamais dans ce pays,jure Ousmane Sonko qui ajoute qu’il lance un appel à la justice qui, selon lui, n’est plus crédible aux yeux des Sénégalais.

D’ailleurs il a noté qu’après l’échec de leur mascarade, cette justice n’est plus capable de nommer un juge d’instruction. « Tapalé yoroul Rew » ( on ne gère pas un pays par la fourberie).S’adressant au Chef de l’Etat,il affirme que si tu détiens le pouvoir,ton adversaire ce sont las opposants mais bien un bilan positif.

Si le peuple est satisfait de tpon bilan même si tu n’a pas droit à un troisième mandat,il peut encore d été plébisciter. Il embraye,le Sénégal n’a jamais eu un Président aussi impopulaire qui n’ose plus sortir sans être entouré par des nervis pour neutraliser les huées des sénégalais. « Tapalé Yoroul Rew » (  on ne gère pas un pays par la fourberie).

Et pour boucler la boucle,Sionko déclare hait et fort que le pouvoir du Président Macky est fini ,que ces’ simplement une Question de jours.Pour ce faire,l’invite à se rappeler du cas d’IBK,Idriss Deby,Alpha Condé.En ce qui concerne les affrontements qui ont eu lieu hier à Ziguinchor,il dit tenir pour responsable le Président Macky Sall.

Leave A Reply

Your email address will not be published.