Sans-emploi depuis plus d’un an : Les huissiers de justice stagiaires écrivent à Me Malick Sall

0
L’Union des huissiers de justice stagiaires (Uhjs) a saisi le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Me Malick Sall.
A travers une lettre rendue publique, ses membres lui rappellent que cela fait un an et neuf mois qu’ils ont fini leur stage de formation. Et, depuis lors, ils attendent «avec tristesse, désolation et inquiétude» leurs nominations qui tardent toujours et ce, malgré les promesses d’un dénouement rapide faites lors de leur dernière entrevue tenue dans les locaux du ministère de tutelle, le 27 avril dernier.
Ainsi, ils souhaitent qu’une solution soit trouvée dans les meilleurs délais.
 
«Nous attirons votre attention sur le fait que nombreux sont parmi nous, aujourd’hui, qui se retrouvent dans des situations d’extrême précarité, parce que sans-emploi depuis presque deux ans. Cette lenteur dans le règlement de notre situation est difficilement acceptable, compte tenu des charges disponibles qui sont assez suffisantes pour permettre l’attribution à tous les membres de la promotion», a déclaré l’Uhjs. 
De plus, elle signale qu’il existe présentement moins de 45 huissiers de justice titulaires de charge au Sénégal. «Cela constitue une situation handicapante pour les justiciables en quête de justice et une meilleure exécution des décisions rendues sur l’étendue du territoire national. Compte tenu de tout ce qui précède, nous sollicitons humblement que les dispositions idoines soient prises pour que nos nominations soient rendues effectives et que nous puissions ainsi exercer notre profession dans les meilleurs délais», a-t-elle conclu.

Leave A Reply

Your email address will not be published.