Pour motifs économiques : L’opérateur Promobile renvoie à tout-va son personnel

0

La situation au sein de Promobile de l’opérateur Mbackiou Faye inquiète un peu plus les employés. En plus du renvoi de trois (3) Territory Managers pour motif économique,, Promobile vient de mettre à la porte huit (8) chefs d’agence, informe Les Echos. Du côté de la Direction générale, l’on parle de restructuration afin de répondre à un besoin d’évaluation tout à fait normal dans toute entreprise.

 

Le signal semble avoir disparu entre les employés et la Direction générale de Promobile. Deux mois après avoir pris la température de la situation difficile chez Mbackiou Faye, les trois Territory Managers et pas des moindres, qui dirigent l’une des 11 sections que comporte le réseau Promobile, ont été priés de prendre la porte.

Dans les lettres adressées au trois Territory Managers avec comme objet “notification d’un licenciement pour motif économique”, la Direction des ressources humaines liste les raisons qui ont poussé l’entreprise de Mbackiou Faye à prendre cette décision.

“…La perte engendrée par notre entreprise sur le 1er semestre de l’année 2021, la non-rentabilité de certaines agences et les difficultés de couverture des ventes du cycle d’exploitation”, lit-on dans les lettres de licenciement.

La Direction d’ajouter : “en tout état de cause, nous nous trouvons face à un recours inéluctable au licenciement, compte tenu des difficultés résultant d’une conjoncture économique pouvant conduire Sirius Télécom Afrique SAU à licencier des travailleurs dans le but de réduire ses frais généraux pour sauvegarder son investissement et éviter une fermeture définitive”, renseigne Les Echos de ce jour.

8 agences mises “hors réseau”

Outre ces trois Territory Managers, la société Sirius Télécoms Afrique SAU, a lancé une autre série de renvois qui concerne cette fois-ci les responsables des opérations internes, encore appelés chefs d’agence. Dans une lettre dont nos confrères détiennent aussi une copie, il a été signalé à ces chefs d’agences la fin de leur contrat qui ne sera pas renouvelé en attendant “…une étude pour la redéfinition éventuelle de (nos) relations”.

Seulement, selon des sources internes, c’est de manière arbitraire que la boite montée par l’homme d’affaires Mbackiou Faye a mis fin au contrat de ces huit (8) chefs d’agence. Preuve de l’arbitraire de cette décision, les agences de Tamba, Kédougou, Kolda, Sédhiou, Guédiawaye, Fatick… sont fermées et les clefs changées ou récupérées pour empêcher les agents d’y accéder.
Du côté de la Direction générale, on renseigne que l’heure est à l’évaluation au sein de Promobile et cela se fait comme dans toute entreprise normale.

 

senego

Leave A Reply

Your email address will not be published.