Macky a acheté le mouvement « Fouta Tampi »…Voici les preuves

0

C’est un revirement spectaculaire que vient de vivre le mouvement de contestation le plus significatif dans le Nord du Sénégal. Fouta Tampi (le Fouta est fatigué) qui regroupe plusieurs mouvements du Nord, vient de décerner un satisfecit au président de la République Macky Sall qui était leur principale cible, il y a de cela 5 mois lors des tournées économiques du Chef de l’Etat. Que s’est-il passé entre temps ? Xibaaru va vous montrer qu’entre les revendications du mouvement Fouta Tampi en avril et les notes satisfaisantes de ce mouvement au Président en septembre, il y a un grand fossé…De quoi se poser les questions sur l’honnêteté des membres de ce mouvement…

Les compositions du mouvements Fouta Tampi

Le fouta Tampi est une fédération de mouvements de contestations née précisément au Nord du Sénégal. Les mouvements « Fouta-Insoumis », « Président Yédjo-Fouta », « Podor-Debout », « Matam dit Non », « Kanel va Mal », « Talla-Dégage » et « Dande Mayo » se sont regroupés au sein du collectif « Fouta Tampi » pour dénoncer la situation catastrophique du Fouta ainsi que le manque de considération dont souffrent ses populations. Et ce collectif avait un cahier de charges avec des revendications précises.

Les revendications du Fouta Tampi

En avril 2021 des responsables du mouvement « Fouta Tampi » avaient vu leur marche interdite et réprimée à Dakar par le préfet du département, avec des arrestations des meneurs et organisateurs comme Siré Sanghot du Mouvement des élèves et étudiants républicains (Meer), originaire du Fouta. Leurs revendications étaient contenues dans un document qu’ils ont remis aux autorités administratives.

« La quasi-totalité des habitants des quatre départements de Podor, Matam, Ranérou et Kanel vivent sous le seuil de l’extrême pauvreté. Face aux inégalités sociales, à l’insécurité alimentaire et au manque d’emplois industriels, de nombreux jeunes ou bras valides sont contraints de quitter le Fouta pour migrer vers Dakar ou les autres pays africains à la recherche de moyens de subsistance. La situation catastrophique du Fouta ainsi que le manque de considération dont souffrent ses populations. Et pour mieux se faire entendre, les membres et organisateurs du collectif « Fouta-Tampi » ont décidé, cette fois-ci, d’investir les rues de Dakar pour laisser exploser leur colère et étaler leurs maux. Et, surtout, exprimer leur rejet de la classe politique du Fouta ».

Le satisfecit à Macky

Les revendications du Mouvement Fouta Tampi (en gras ci-dessus) sont claires et très précises. Hier, l’un des leader les plus hostiles à Macky Sall a pris déclaré sur RFM que le mouvement était satisfait de Macky Sall parce qu’il a fait des progrès : « Même si on n’est pas satisfait à 100%, on l’est à 70%. Nous ne sommes pas les ennemis du président. Seulement, nous voulons que le président sache que le Fouta a besoin de beaucoup de choses. On a constaté que le président est en train de faire tout ce que l’on a demandé. Donc là, on le salue » a déclaré Fatoumata Ndiaye.

Les travaux de Macky au Fouta

Fatoumata du mouvement Fouta Tampi énumère les réalisations de Macky qui ont poussé le mouvement de contestation à devenir un mouvement de soutien : « on a vu des améliorations venant du président de la République Macky Sall. On a vu qu’il a fermé le phosphate jusqu’à nouvel ordre. Cela fait 4 ou 5 jours que je suis revenue et à ma grande surprise aussi, j’ai vu que de Nawel jusqu’à Thiali –la route de « Dande Mayo » qui était enclavée -[…]. On a vu aussi des changements. Le président a fait des actes que nous saluons. On a vu des routes. On est satisfait. On est en train de construire l’hôpital de Ourossogui », a déclaré sur Rfm, Fatoumata Ndiaye.

Le fossé

Entre les revendications du mouvement Fouta Tampi et les dires de Madame Fatoumata Ndiaye, il y a un grand fossé. L’extrême pauvreté des populations, le manque d’emplois, les migrations des jeunes et surtout le rejet de la classe politique du Fouta, des revendications qui n’ont pas été satisfaites. Et pourtant Fatoumata Ndiaye dit être satisfaite à 70%. La fermeture du phosphate de Matam et la route du Dande Mayo suffisent-elles à pousser le mouvement à décerner une bonne note  à Macky Sall ?

Le « Fouta-Tampi » acheté ?

« Comme une étoffe, le mouvement Fouta-tampi a été acheté par le Palais. Les leaders de ce mouvement ont été reçus par des ministres qui ont réglé leurs problèmes personnels » nous dit un membre déçu de ce mouvement qui ajoute : « Fatoumata Ndiaye ne représente plus le mouvement car les jeunes lui ont tourné le dos ». Selon plusieurs rumeurs, « la dame du mouvement Fouta Tampi a changé de train de vie et ce n’est plus le car tata qu’elle prend maintenant ».

La Rédaction de xibaaru

Leave A Reply

Your email address will not be published.